PDA

View Full Version : Pourquoi rougissons-nous?



IcietAilleurs
03-07-2013, 10:51 AM
Pourquoi rougissons-nous?

Quand nous sommes nerveux ou embarrassé, qu’il fait chaud ou que nous faisons du sport, nous rougissons. Mais savez-vous pourquoi?

Panique, embarras, émotion… Les raisons pour lesquelles nos joues rougissent sont nombreuses. Pourtant, à l’origine de ce phénomène physique répandu se trouve une mécanique commune à toutes ces situations : « Les vaisseaux sanguins de votre visage se dilatent, ce qui augmente la présence des globules rouges » explique le docteur Jean-François Chenal, dermatologue. « Comme la peau du visage est fine, le résultat de cette augmentation du flux sanguin est un rougissement plus ou moins prononcé » poursuit-il.



Si l’on pourrait s’arrêter à la dimension esthétique du rougissement, celui-ci joue pourtant un rôle physiologique important, notamment lorsque la température du corps s’élève. En effet, la vasodilatation apporte du sang plus chaud au niveau de la surface de la peau, ainsi l’excès de chaleur peut être évacué à l’extérieur du corps, ce qui permet à votre sang de refroidir et à votre corps de réguler sa température.



« Quand on rougit pour des raisons émotionnelles, c’est la même chose qui se passe, mais cette fois-ci le rôle physiologique est moindre » explique le docteur. Une sensation de malaise social, comme la gêne, peut activer le système nerveux sympathique en cause dans les épisodes de stress. Cette activation va donner aux vaisseaux sanguins le signal de se dilater. Certaines études vont jusqu’à démonter que le rougissement fait partie des comportements liés à notre évolution, une adaptation de notre organisme. En effet, les gens seraient plus enclins à faire confiance et à pardonner aux personnes qui rougissent de honte ou de remord…



D’autres problématiques de santé, comme une sensibilité particulière ou la déficience de certaines enzymes peuvent provoquer des rougissements. C’est également le cas de différentes maladies génétiques comme la rosacée. Vous rougissez sans raison apparente ? Alors consultez votre médecin !

IcietAilleurs
03-07-2013, 11:14 AM
Marre de rougir en public? Les solutions!


Rougir en public vous est insupportable mais vous ne parvenez pas à contrôler cette manifestation intempestive... Vous souffrez d'éreutophobie comme près de 10% de la population. Mais cela se soigne !

Qu'est-ce que l'éreutophobie ?


Rougir en public (l'éreutophobie pour employer le terme exact) est un véritable symptôme d'anxiété sociale. Le visage, et quelquefois le torse et le tronc rougissent plus ou moins intensément selon le degré émotionnel de la situation. Peu à peu, la peur de devenir cramoisi devient obsédante et prend des proportions handicapantes. Il est vrai que ce "phénomène" peut survenir jusqu'à 10 à 30 fois par jour! Un véritable calvaire pour celles dont la souffrance est souvent mal reconnue et pas toujours prise en considération.



Un manque de confiance en soi


Cette phobie sociale touche plus souvent les filles que les garçons. Elle survient aux abords de l'adolescence lorsque le sujet prête trop attention au regard des autres. Le rougissement est alors vécu comme une faiblesse terrible induisant un manque de caractère ou de virilité.

En règle générale, cela s'atténue à l'âge adulte... sauf dans environ 8% des cas. Le rougissement survient en dehors de tout contrôle possible : quand vous vous trouvez face à situation inhabituelle ou devez prendre la parole devant une assemblée, etc. Le caractère obsédant de la peur est la caractéristique principale du trouble. Vous devenez hypervigilante en essayant d'anticiper les situations qui pourraient vous embarrasser. Malheureusement, le rougissement est imprévisible et il s'avère illusoire de lutter. Au contraire, en voulant se contrôler, on augmente d'autant plus le niveau d'activation émotionnelle.



Les traitements


Pour les formes mineures, la thérapie comportementale peut permettre de réapprendre une conduite adaptée à la vie sociale. Le yoga, les anxiolytiques et les antidépresseurs sont aussi utilisés.

Si ces traitements échouent, le recours à la sympathectomie est possible. Cet acte chirurgical consiste à sectionner le nerf sympathique, responsable de la dilatation excessive des vaisseaux sanguins du visage. Cette opération peu risquée possède cependant plusieurs effets secondaires notamment la sudation compensatrice : le corps reporte sur sa moitié inférieure la sudation supprimée sur sa moitié supérieure.
Toutefois la sympathectomie est efficace puisque 80 à 85% des patients sont guéris ou leur état très amélioré. Ils sont si soulagés de ne plus rougir que leur réinsertion sociale est très rapide.

Selon TopSanté

RobdesBois
03-07-2013, 11:34 AM
Timidité: nos conseils pour ne plus rougir

Par : Alexandre Jourdain – Pratique.fr


<tbody>
Sommaire de l'article:

Vous rougissez sans cesse, vous êtes probablement sujet à l'éreutophobie
Définir les causes des rougissements
Rougir, mais ne pas se laisser pas dépasser par la situation
Apprenez à ne plus vous en inquiéter
N'essayez pas de vous dérober au regard des autres
Les astuces



</tbody>

Vous avez beau faire tout ce qui est en votre pouvoir pour ne pas rougir, rien n'y fait. Dès lors que vous prenez la parole en public ou que l'attention se porte un peu trop sur vous, vous rougissez. Pour lutter contre ce qu'on appelle l'éreutophobie, il existe pourtant des petites astuces qui contribuent à vous éviter de trop vous laisser submerger par vos émotions. Le premier pas va avant tout être de parvenir à vous détacher de ce soudain saisissement, et ainsi mieux vous contrôler.

Vous rougissez sans cesse, vous êtes probablement sujet à l'éreutophobie


<tbody>
Pas de panique, l'éreutophobie est un accès de stress présent chez de nombreuses personnes. En cas de stress, le système nerveux s'échauffe et parvient alors moins efficacement à réguler les réactions involontaires comme le rougissement et la sudation. Mais ceux-ci peuvent vite devenir gênants lorsqu'on ne trouve pas le moyen de les contenir. S'il n'existe pas de formule miracle pour s'en défaire, des conseils existent toutefois pour vous aider à mieux en faire abstraction et continuer de mener une vie normale, de faire des rencontres.

Commencez déjà par en déterminer les causes.


</tbody>


Définir les causes des rougissements

<tbody>
Dans un premier temps, demandez-vous quels sont les stimuli qui déclenchent vos rougissements. Est-ce lorsque vous êtes en colère, ou encore lorsque vous êtes nerveux ? Est-ce lorsque vous êtes en présence d'une certaine personne ou quand vous pensez à elle ? Ou encore lorsque vous êtes sous les feux des projecteurs ? Quoiqu'il en soit, vous ne devez pas tenter de fuir ces situations. Car si vous souhaitez vous débarrasser efficacement de ce malaise, vous devrez d'abord apprendre à l'affronter.

N.B.: les rougissements peuvent perdurer chez certaines personnes, et cela sans que cela ne présente pour elles une quelconque gêne. Il suffit de prendre cela avec le sourire et de ne pas s'en formaliser. Notez que si vous ne vous focalisez pas sur vos accès de rougeur, vous vous sentirez immanquablement plus à l'aise, et cela s'en ressentira.


</tbody>


Rougir, mais ne pas se laisser pas dépasser par la situation

<tbody>
Lorsque vous rougissez, vous pouvez rapidement retrouver votre teint de peau. Pour cela, vous devez parvenir à vous ressaisir. Commencez par respirer profondément, détendez vos épaules et votre cou, et pensez à autre chose. Un sourire est également un moyen efficace pour estomper une rougeur.


</tbody>


Apprenez à ne plus vous en inquiéter

<tbody>
"Piquer un fard" est une chose somme toute assez courante, et finalement peu de personnes le remarquent. Certains trouvent même que cela ajoute un certain charme. La meilleure des solutions est donc de cesser de vous en préoccuper. Vous verrez que vous serez ainsi petit à petit moins sujet à ces rougissements.

En somme, si vous êtes plus détendu et que vous ne vous préoccupez plus de ce que les gens peuvent penser de vous lorsque vous rougissez, vous serez débarrassé d'un poids important. Et autant de raisons en plus de ne plus rougir.


</tbody>


N'essayez pas de vous dérober au regard des autres

<tbody>
Au lieu de réprimer vos rougissements en les cachant, détendez-vous et relâchez-vous. Vous vous éviterez ainsi la fixation à l'origine de vos fards : une bonne façon de ne plus rougir.


</tbody>

Si malgré ces astuces, vos rougissements vous semblent encore insurmontables, souvenez-vous que ce n'est pas un défaut mais un atout. Nombreuses sont les personnes à ne pas y rester insensibles.

RobdesBois
03-07-2013, 11:39 AM
Peur de rougir: quelles solutions ?


<tbody>
Vous rougissez lorsque vous prenez la parole en public? Et plus vous y pensez, plus vous rougissez? Est-ce une réaction normale au stress ou une phobie qu'il faut traiter?


</tbody>

Tout d'abord, aussi handicapant soit-il, le rougissement n'est ni une maladie, ni un trouble psychologique. Le rougissement est une réaction émotive à un stress ou à une situation angoissante.


<tbody>
En cas de stress, le système nerveux qui gère les réactions involontaires comme le rougissement ou la sudation s'emballe...




</tbody>

Que se passe t-il lorsque vous rougissez?
Si vos pommettes se colorent, c'est que leurs petits vaisseaux sanguins se dilatent d'un seul coup pour contenir un afflux sanguin plus important que d'habitude. C'est cette réaction qui vous donne également la sensation d'avoir les joues brûlantes ! Et vous le savez bien, ce qui déclenche cette réaction physiologique c'est généralement une situation inhabituelle, une prise de parole… bref, une situation de stress.
Le système nerveux est en effet impliqué dans le rougissement. Plus particulièrement, le système nerveux autonome, système qui gère les fonctions automatiques indépendants de notre volonté, tels que la digestion, la sudation et donc le rougissement. Ainsi, il semble que chez certaines personnes soumises à un stress, ce système nerveux s'emballe et soit plus actif qu'il ne devrait. D'ailleurs, le rougissement est généralement associé à d'autres réactions incontrôlables liées au système nerveux autonome telles que les mains moites, les palpitations, ou la voix qui tremble.

Du rougissement à la peur de rougir…
A force de rougir, certaines personnes développent même une peur de rougir. C'est-à-dire qu'elles stressent à l'avance à l'idée de rougir. Notamment, les prises de paroles en public peuvent devenir réellement angoissantes. Non seulement la personne est stressée mais en plus, elle craint de rougir. Car contrairement aux maux de ventre ou aux difficultés à respirer qui sont des manifestations internes du stress, le rougissement se voit. Il est donc vécu comme une réaction honteuse ou comme une faiblesse, ce qui n'arrange rien à la situation : plus on réalise que l'on rougit, plus on rougit… Chez certaines personnes, le rougissement prend même la forme d'une phobie. On parle alors d'éreuthophobie.

Que faire pour ne plus rougir?
Notez pour commencer que la sensation de rougissement est parfois ressentie de façon exagérée par celui ou celle qui rougit et qu'elle passe souvent inaperçue pour les autres… Et comme nous l'avons expliqué précédemment, rougir est une réaction physique à un stress, cela peut arriver à tout le monde, il ne faut pas en avoir honte. De plus, les rougissements concernent davantage les adolescents, et s'atténuent voire disparaissent à l'âge adulte.

Certaines personnalités particulièrement timides, sensibles ou émotives rougissent plus fortement que d'autres, et parfois cela peut devenir une source d'anxiété. La peur de rougir est telle qu'elle peut par exemple vous paralyser de peur en situation de stress, ou pire vous conduire à éviter toute situation stressante. Deux solutions sont alors à envisager. La première c'est de suivre une thérapie comportementale afin d'apprendre à anticiper et à gérer les situations de stress qui déclenchent les rougissements. Ces thérapies passent par exemple par des mises en situations ou par l'apprentissage de méthodes de relaxation. De part leur côté pratique et précis, elles soignent donc la réaction de rougissement.

Autre solution, analyser plus globalement les raisons de ce rougissement ainsi que les éventuels troubles anxieux associés, dans le cadre d'une psychothérapie avec un psychologue clinicien ou un psychiatre.